Les retours de lecture de "La Requête d'un Ange"

L'esprit est trop sympa !!

Bonjour !!
Je m’appelle Aurélie et ma mère vous a croisé il y a un mois ou peut-être plus, je ne sais plus. Enfin bref, elle vous a prit le dernier exemplaire de la Requête (vous m’avez même écrit un petit mot!) et je viens de le finir. Je suis hyper contente que ma mère m’ait prit ce livre, il est génial et l’esprit est trop sympa ! Je me suis beaucoup attachée aux personnages alors il est clair qu’ils vont me manquer. Néanmoins, je suis ravie d’avoir lu ce livre et j’en parlerai sur les réseaux sociaux lorsqu’une nouvelle édition sortira (ben oui, à quoi bon en parler si ils ne peuvent pas l’acheter ?).
 Ma mère vous a dit que j’écrivais ! Bon, c’est clairement en dessous de votre niveau mais je vois que je m’améliore après chaque roman. Celui que j’écris est sur wattpad alors si vous voulez y faire un petit tour, je vous donnerai mon pseudo volontiers !
 Enfin voilà, pleins de bisous et merci pour cette merveilleuse histoire !
 
Aurélie G – Mai 2018

J'ai retrouvé mon coeur d'enfant

Bonsoir Marlène.
Nous nous sommes croisés à vigneux le Samedi 11 Février.
Vous m’avez dédicacé 2 titres.
Mon cœur d’enfant a battu à la découverte du récit d’Anouck. car ce soir je viens de finir « La requête d’un Ange ».
Je vous remercie pour les bons moments que cette lecture m’a procurés. Je dois dire que j’ai oublié de descendre à mes arrêts lors de mes trajets quotidiens.
Pour vous dire que j’ai adoré et même plus, comme envoûté. je me suis délecté de chaque paragraphe.
Merci Beaucoup


Richard – Février 2017

Un livre bienveillant qui mérite un bel avenir

Bonjour Marlene. J’ai terminé la requête. Je ne sais quoi vous dire. L’histoire m’a beaucoup émue et touchée c’est une merveilleuse histoire vraiment. c’est l’un des livres le plus émouvant que j’ai pu lire. L’amitié qui les unit est vraiment extraordinaire. On sent durant tout le récit l’ascension de cette amitié qui laissera une trace unique dans leur coeur. C’est un livre bienveillant qui mérite vraiment un bel avenir. Merci 


Aurélie – Février 2017

Un peu de longueur

bonjour
nous nous sommes vu au salon du livre à Eu 76. je vous ai pris La Requete d’un Ange. 
ce livre est tres original et vous avez une belle écriture, un style parfait. seul petit reproche,
si vous permettez: un peu de longueur au milieu du récit. mais ce n’est qu’un avis personnel
d’un lecteur, certes difficile, mais qui ne lit que 1000 pages par mois.

 

Christian – Juillet 2015

Vous est-il déjà arrivé de communiquer avec un esprit ? Certains de nous le font et l’affirment haut et fort au risque de passer pour des illuminés, certains de nous le font, mais ne le disent pas pour les mêmes craintes, certains de nous le font et se demandent s’ils ont rêvé, si c’est le fruit de leur imagination car l’esprit cartésien est très ancré dans notre approche culturelle. Nous? Je veux parler des adultes que nous sommes bien sûr. Nous créons une série de barrières qui bien souvent nous empêchent de laisser la porte entrouverte entre les mondes et de vivre des expériences enrichissantes. Cette difficulté, les enfants ne l’ont pas. Ils peuvent ressentir une émotion forte qu’ils n’arrivent pas à expliquer, mais ils sont capables de la reconnaître et de l’accepter. Ils entrent parfois en communication avec cette dimension parallèle et ce, en toute simplicité. 

C’est le thème du roman de Marlène Laffarge, » La Requête d’un Ange ». La jeune héroïne, Anouk, vit avec ses parents enseignants dans une terre magique, Madagascar.

 

 Dès qu’ils s’installent dans leur nouvelle maison dans laquelle trône un arbre souffrant, un superbe manguier qui semble en deuil, la petite perçoit une présence dans l’une des chambres. Doutes, craintes, questionnements et enfin la découverte d’une communication possible entre Anouk et cet esprit prisonnier qui a besoin d’aide. Un roman certainement, mais comme toujours la fiction et la réalité appartiennent souvent à la même famille… Un roman plein de suspense à mettre entre les mains d’adolescents mais qui fera certainement plaisir aux adultes. Qui de nous, dans sa prime jeunesse, n’a pas lu les aventures du Club des cinq ?Je vous garantis que cette aventure-là vaut son pesant d´or. J’avais déjà lu « Le Grain de Riz », puis « Le Grain de VieS » de Marlène Lafarge.  
Si vous êtes intéressés à comprendre ce qui se passe de l’autre côté du miroir de l’existence,  » La Requête d’un Ange » ne pourra que satisfaire votre curiosité.

 

Amanda C – avril 2015

Une bouffée d'air pur

J’ai beaucoup aimé. Je l’ai lu un peu chaque soir apres la journée de travail. Apres mes 2 heures de trajet retour , c’etait comme une bouffée d’air pur.  Je crois que votre livre plaira  a une de mes petites nieces aussi. Je la vois ce week-end et ne manquerais pas de lui passer le livre.
Ma maman, un peu medium,  a beaucoup aimé aussi.
Je vous contacterai pour vous acheter « le grain de riz ».

Marie-Elsa M – Novembre 2014

J'ai retracé mes rêves d'enfance avec la Requête d'un Ange

Je viens tout juste de finir La requête d’un ange. Roman que j’ai trouvé vraiment très intéressant et où Anouk a bien conquis mon coeur… Cette formidable amitié entre une petite fille et un esprit…simplement trop géniale. Ce roman a en partie retracé mes rêves d’enfance d’une manière irréprochable…Je continue aujourd’hui à me dire que ce serait vraiment bien si cela existait dans la réalité.
Votre style d’écriture fluide et agréable, fournit une lecture très agréable. On arrive même à bien imaginer l’histoire en la lisant. Ce qui prouve largement que c’est un roman très bien écrit.
J’espère fortement qu’il y aura également une suite pour La requête d’un ange, comme vous êtes en train d’écrire une suite pour Le grain de riz.
Merci beaucoup pour ces agréables moments de lecture, Marlène, au plaisir de vous découvrir encore plus.
 
Claire L – Février 2014

L'histoire m'a bouleversée

Je viens de finir votre livre, je l ai reçu ce matin pour  Noel par mon mari. Il vous a rencontré a Cultura, aux chanteraines. vous avez dédicacé un exemplaire pour moi.
J ai adoré votre livre, l histoire m a bouleversée. J ai perdu mon grand pere il y a trois années et pendant plusieurs semaines je rêvais que je volais, je voulais vraiment communiquer avec lui, c est ce que je lui avais dit avant qu’il ne parte quelques semaines plus tard.
Je veux croire en votre histoire. Je vous remercie.

Christelle B – décembre 2013

Quelle passionnante histoire

j’ai dévoré le bouquin!! quelle passionnante histoire…

Continue à écrire Marlène… Je ne suis pas  étonnée que tes livres se vendent aussi bien… les histoires sont aussi passionnantes et pénétrantes les unes que les autres…

Où vas-tu chercher ces inspirations.? En tout cas j’attends le 4eme … à consommer sans modération…

 

Joëlle – Novembre 2013 

Il émane de ce livre une petite "musique"

 C’est une très jolie histoire, Marlene. Pleine de fraîcheur, parce que la narratrice retrouve ses sensations et ses souvenirs d’enfant pour partager et nous conter son expérience, pour le moins déroutante. Je pense que la première réaction de n’importe quel être humain, au contact d’un esprit, serait une peur bleue. Voilà pourquoi celui qui « choisit » cette petite fille prend tout son temps pour se manifester. Il veut que toute peur soit effacée, avant de vraiment commencer à communiquer avec elle. Et là où ça devient très intéressant, c’est que le lecteur apprivoise sa propre peur en même temps, en calquant son rythme sur celui de cette enfant. Au final, on ressort de cette histoire apaisés, on a appris à « connaître » cette peur vieille comme le monde, celle de la mort et de ce qui pourrait exister « après ». 

Cette requête d’un ange est une invitation à l’apprivoiser, pour mieux la combattre. À la fin, ce n’est pas elle qui doit l’emporter. Quand on se place de ce point de vue-là, la phrase de la fin prend tout son sens. L’écriture est fluide et maîtrisée, pour une lecture très agréable, même si, pour ma part, je la trouve un peu trop « sage ». Mais ce n’est que mon ressenti, bien sûr, qui n’enlève rien à la réelle qualité de cet ouvrage. Cet ange, bien qu’invisible, continue, longtemps après avoir fini le livre, à hanter le quotidien, preuve qu’il émane de ce livre comme une petite « musique », de celles que l’on n’oublie pas.

 

Marie – Novembre 2013 

Produit de votre imaginaire ou bonne intuition ?

Je viens de lire votre second ouvrage: LA REQUETE D’UN ANGE

 Je  suis passé par bien des états d’esprits: un peu de banalité, de l’étonnement, presque de l’incrédulité et enfin une perle au coin de l’oeil.
           Je disais un peu de « banalité », car jusqu’au milieu du livre, l’action se met en place avec une certaine lenteur et je me suis laissé surprendre à un moment donné en me disant: « tiens, je ne m’étais pas aperçu que cela avait démarré« .
          Je disais « étonnement » quant à cette position entre deux mondes, car vous relatez des faits que certain(e)s d’entre nous ont connus. Alors, produit de votre imaginaire ou bonne information?! Chapeau en tout cas.
         Je disais « incrédulité » dans la mesure ou ce qui peut se percevoir et semble nous parvenir d’un « ailleurs » n’est en rien comparable à des informations dont nous abreuvent les différents J.T. Tout y est mesuré, distillé, à la limite du perceptible et à mi-chemin du rêve et de l’imaginaire. Esprits « rugueux » s’abstenir. Je pense – et rien ne m’autorise à être catégorique – que vous approchez une forme de vérité. Bien vu Marlène !                                      

        

Et encore une fois: produit de votre imaginaire ou bonne intuition?! Chapeau en tout cas.

        La seconde partie du livre monte crescendo en puissance spirituelle et se termine par une perle au coin de l’oeil !  Cette deuxième partie rehausse la première et justifie sa raison d’être. S’il y a une part de hasard, il a bien fait les choses; s’il y a dessein, c’est encore mieux! (banco pour le deuxième chapeau!)

       Encore un détail, « le grain de riz » s’apparentait un peu plus à de la fiction que « la requête d’un ange ». Il n’y aurait rien d’étonnant que certains lecteurs aient une préférence pour le premier ouvrage, étant un peu déstabilisés par cet aspect à forte connotation spirituelle, qui personnellement n’est nullement pour me déplaire, bien au contraire.

     En conclusion, j’ai vraiment aimé. J’en redemande, Marlène,  et vous commande « Les regards de la vérité« .

     En grande sincérité: compliments.        

 

Claude 

TRES bien rédigé

La « Requête d’un ange » m’a très vite emporté dans l’aventure. Anouk, sa soeur et sa mère sont toutes les trois bien définies dans le livre et je t’avoue, que j’apprécie beaucoup les rôles féminins dans des histoires « fantasy »/fantastique… (ça change)

Comme dit, j’ai très vite accroché et j’ai vite terminé le roman. Je n’ai aucun manque, tout est dit, et TRES bien rédigé.  Ce que j’ai surtout apprécié dans ton livre, c’est ce côté « bon enfant » de ce vaste domaine spirituel. Si tu connais Joséphine Ange Gardien, pour moi, ça touche assez bien (j’apprécie beaucoup cette série tv)

La « Requête d’un ange »m’a ému pour cette douceur, cette naïveté, on vit l’aventure avec Anouk, une enfant. Par ailleurs, ta façon d’écrire m’a semblé plus adulte que le personnage MAIS cela relève surtout de ta grand expérience des mots et je trouve ça SUPER.

Pour finir, j’aimerais savoir si tu as envisagé une suite ? Une autre aventure, un autre lieu, un autre ami magique à Anouk ou sa soeur ?

Encore merci pour ce moment et au plaisir de te lire.

 

Samuële 

La conquête étrange

J’ai aimé « La requête de l’Ange » et l’ai lu à ma façon c’est-à-dire lentement pour qu’il entre dans ma vie, en fait il a été ma vie; déjà sa dédicace m’a énormément touché. Mais ce que je peux dire est que j’ai ressenti du plaisir à chaque page, surtout les trois dernières qui ont une odeur acide de mangue qui envahit le haut du corps.  

Ce livre apporte vraiment dans la mesure où il fait comprendre la vie dans son ensemble, les liens entre les personnes et les lieux avec les sensations et périodes de la vie. Il apporte car il met en réflexion et en lumière les moments innocents ou difficiles de la jeunesse et leur fonctionnement.

En fait ce qu’il apporte peut être défini comme cela : il existe en effet des livres et des personnes qui vous parleront de phénomènes immatériels et cela avec une haute érudition de l’occulte. Mais « La requête de l’ange » est une littérature qui met en scène de manière cohérente et homogène la relation avec l’immatériel à tel point qu’un lecteur matérialiste peut même se laisser transporter.

Et donc ce qu’il apporte est réellement immense car on vit en le lisant l’application dans la vie réelle de ces phénomènes. Il apporte également une explication sur les sensations de malaise que traverse l’individu. Nous sommes entourés d’esprits qui ne se libèrent pas si nous ne savons les aider. Cela veut dire que tout ce qui nous arrive dépend des êtres qui nous ont précédés et de leur disposition à garder une emprise sur nous. Cette explication de notre humeur fait réfléchir et on comprend mieux les désaccords du passé et du présent.

 

Laurent L.